Démarches

Impôt sur revenu - Quotient familial d'une personne seule

Si vous faites votre propre déclaration de revenu (exemple : vous vivez seul, vous êtes un parent isolé ...), vous avez droit à une part de quotient familial. Vous pouvez obtenir des parts supplémentaires, par exemple quand vous avez des personnes à charge (enfant, personne invalide) ou dans certaines situations (ancien combattant, invalidité). Toutefois, un mécanisme de plafonnement peut limiter la réduction d'impôt liée à l'application du quotient familial.

Quotient familial selon les personnes à charge

Si vous déclarez vos revenus séparément (vous vivez seul, vous avez divorcé en 2018, etc.), vous avez droit à 1 part de quotient familial .

Vous avez droit à une majoration de parts si vous avez des enfants à charge (mineur ou majeur célibataire) :

Nombre de parts de quotient familial

Enfant

Nombre de parts

1

1

1.5

2

2

Par enfant supplémentaire

1

Vous avez aussi droit à une majoration d'une demi-part pour chaque personne à charge titulaire de la carte mobilité inclusion portant la mention "invalidité", qu'il s'agisse de votre enfant ou de toute autre personne, dans certaines conditions.

À noter

quand la charge d'un enfant est partagée de façon équivalente entre les 2 parents, chacun peut bénéficier de la moitié du quotient.

Si vous vivez seul et que vous avez au moins un enfant à charge exclusive (mineur ou majeur célibataire), vous pouvez bénéficier d'une demi-part supplémentaire :

Nombre de parts de quotient familial

Enfant

Nombre de parts

1

1

2

2

2,5

Par enfant supplémentaire

1

Vous avez aussi droit à une majoration d'une demi-part pour chaque personne à charge titulaire de la carte mobilité inclusion portant la mention "invalidité", qu'il s'agisse de votre enfant ou de toute autre personne, dans certaines conditions.

À noter

quand la charge d'un enfant est partagée de façon équivalente entre les 2 parents, chacun peut bénéficier de la moitié du quotient.

Vous avez droit à 1 part de quotient familial .

Vous avez droit à une majoration de parts si vous avez des enfants à charge (mineur ou majeur célibataire) :

Nombre de parts de quotient familial

Enfant à charge

Nombre de parts

1

1

2,5

2

3

Par enfant supplémentaire

1

Vous avez aussi droit à une majoration d'une demi-part pour chaque personne à charge titulaire de la carte mobilité inclusion portant la mention "invalidité", qu'il s'agisse de votre enfant ou de toute autre personne, dans certaines conditions.

Situations ouvrant droit à une majoration de parts

Vous pouvez bénéficier d'une demi-part supplémentaire si vous êtes dans l'une des 2 situations suivantes :

  • Titulaire d'une carte mobilité inclusion portant la mention "invalidité"

  • Titulaire d'une pension (militaire ou pour accident de travail) pour une invalidité d'au moins 40 %

Vous pouvez bénéficier d'une demi-part supplémentaire si vous êtes dans la situation suivante :

  • Âgé de plus de 74 ans au 31 décembre 2018

  • Titulaire de la carte du combattant ou d'une pension militaire d'invalidité ou de victime de guerre

Vous pouvez bénéficier d'une demi-part supplémentaire si vous remplissez les 3 conditions suivantes :

  • Vous viviez seul au 1 er janvier 2018 sans aucune personne à charge

  • Vous êtes dans l'une des 3 situations suivantes :

    • Vous avez un ou plusieurs enfants majeurs ou mineurs faisant l'objet d'une imposition personnelle

    • Vous avez adopté un enfant. En cas d'adoption après l'âge de 10 ans, vous devez l'avoir compté à charge comme enfant recueilli depuis l'âge de 10 ans. L'enfant adopté ne doit pas être décédé avant d'avoir atteint l'âge de 16 ans.

    • Vous avez eu un ou plusieurs enfants qui sont décédés après l'âge de 16 ans ou par suite de faits de guerre.

  • Vous avez supporté la charge exclusive ou principale d'un ou de plusieurs de ces enfants pendant au moins 5 années au cours desquelles vous viviez seul.

  • Plafonnement du quotient familial 

    Dispositif

    La réduction d'impôt liée au quotient familial est limitée à 1 551 € pour chaque demi-part supplémentaire ( 776 € pour chaque quart de part supplémentaire).

    La demi-part supplémentaire est celle qui s'ajoute à votre 1 ère part.

    Personnes concernées

    Pour savoir si vous êtes concerné par le plafonnement, l'administration fiscale compare les 2 résultats suivants :

    • Impôt calculé en fonction de votre quotient familial réel, en retenant le nombre de parts correspondant à votre situation (célibataire, veuf, etc.) et à vos charges de famille

    • Impôt calculé sur 1 part. La somme ainsi obtenue est ensuite diminuée du montant du plafond correspondant à l'ensemble des majorations de quotient familial.

    Si le 1 er résultat est inférieur au 2 nd , le plafonnement est applicable et le montant de l'impôt correspond au 2 nd résultat.

    Plafonds spécifiques

    Un plafond spécifique s'applique dans les situations suivantes :

    • Vous êtes parent isolé (personne célibataire, divorcée ou séparée élevant seule ses enfants). L'avantage fiscal est limité à 3 660 € pour la part entière accordée pour votre 1 er enfant à charge.

    • Vous vivez seule et avez élevé un enfant durant 5 ans au moins . L'avantage fiscal est limité à 927 € pour la demi-part supplémentaire accordée.

    • Vous êtes invalide ou avez le statut d'ancien combattant . Lorsque le plafond de 1 551 € est atteint pour la demi-part supplémentaire accordée, une réduction complémentaire de 1 547 € est appliquée. L'avantage fiscal est donc limité à 3 098 € .

    • Vous êtes veuf(ve) avec des enfants à charge . Lorsque le plafonnement est atteint pour les 2 premières demi-parts supplémentaires ( 3 102 € ) s'ajoutant à une part, une réduction d'impôt complémentaire de 1 728 € est appliquée. L'avantage fiscal est donc limité à 4 830 € .

    Déclaration

    Pour remplir ou vérifier la déclaration de revenus préremplie, vous pouvez consulter les documents suivants :

    Vous devez compléter ou modifier la déclaration de revenus pré-remplie si votre situation a changé en 2018.

    Selon ce qui est le plus avantageux pour vous, la situation de famille à retenir est soit celle au 1 er janvier, soit celle au 31 décembre de l'année d'imposition.

    Où s'informer ?

    Services en ligne et formulaires

    Pour en savoir plus


    Articles de cette rubrique