Peut-on être licencié pour cause d’usage non professionnel d’internet pendant son temps de travail ?

)

Dans un arrêt du 3 octobre 2018, la cour de cassation a estimé que, pour licencier le salarié, l’employeur doit pouvoir démontrer que celui-ci est réellement l’auteur des connexions sur internet pendant son temps de travail.

Voir en ligne : https://www.service-public.fr/parti...